Archives du 8 avril 2014

Nicolas Hérault , l’ombre de Cuvillier

Pour cette troisième interview , c’est au tour de Nicolas Hérault , habitant dans le Nord Pas-de-Calais de nous parler de sa passion pour le football , mais surtout sur son idole : Alexandre Cuvillier , avec qui il entretient une bonne relation.

– Tu es supporter de Boulogne , quelle vision peut-on avoir de l’ASNL quand on est de l’extérieur ?
J’ai une vision de l’ASNL plutôt positive. C’est un club qui a une ambition de réussir et de progresser dans le haut niveau. Certes , cette descente en Ligue 2 fait toujours du mal et j’ai connu ça avec l’USBCO (Actuellement en national et a 1 point de la zone de relégation), mais justement , c’est cette saison que le club doit confirmer ses forces et qu’il faut prouver que cette descente n’est qu’une mauvaise passe.

– Penses-tu que l’ASNL a les moyens , en cas de remontée , de pouvoir se maintenir la saison prochaine ?
 Chaque club qui monte en Ligue 1 , peut avoir les moyens de se maintenir. La clé est justement de perdre le moins de joueurs et de recruter quelques joueurs qui peuvent apporter le petit plus. Il faudra que le club garde son ossature qu’elle a construit cette saison. Et je pense que oui le maintien pourrait être possible la saison prochaine, mais la route est encore longue…

– Tu possèdes une page sur Alexandre Cuvillier , peux-tu nous raconter ce périple concernant ta passion sur Alex ?
Je « possédais » avant que des supporters de Nancy viennent se mêler de la vie privée d’Alex’ et que ce dernier me demande de la suspendre. Comme tu la dis, je suis supporter de Boulogne depuis tout petit, et lors du mercato d’hiver en 2008, il signe justement à Boulogne. Je ne connaissais pas du tout ce joueur, il était jeune. Et la, j’ai complètement flashé sur son style de jeu et j’ai adhéré tout de suite a ce joueur. Et depuis je le suis ! J’ai fait des déplacements a Caen et dernièrement a Nancy lors du derby. Moi et Alex’ on s’est lié d’amitié. Je me rappelle d’une phrase qu’il a dit à l’un de mes amis lors de ASNL-FCM, il a dit :  » J’ai tout de suite vu en Nico’ qu’il allait toujours être la , même dans les coups les moins bien, contrairement a certains supporters qui étaient la pour une période« .

– Comment se présente ta collection sur Cuvillier ?
Je posséde 5 maillots d’Alex’ : un domicile de Lens , celui de domicile et extérieur de Caen la saison dernière , et domicile et extérieur de Nancy cette saison donc celui du derby ! Je posséde également le pull d’entraînement de Caen à son numéro et ses crampons qu’il a porté lors du derby cette saison a Picot. Ensuite je possède tout ce qui le concerne dans les médias et également des autographes et 2 posters.

Nancy reçoit Chateauroux ce vendredi , beaucoup pensent qu’il est difficile de gagner deux fois a l’exterieur , crois-tu que l’ASNL peut faire un bon résultat face à la Berrichonne ?
Tous les matchs sont difficiles surtout en fin de saison. Après l’ASNL peut faire un bon résultat s’ils y mettent tout de suite les bons ingrédients dans le match et que les joueurs pensent à l’objectif de la montée. Ce qui est difficile avec l’ASNL , c’est que parfois ils font un gros match et celui d’après ils sont 0 .. A eux de faire le travail .

Est ce que tu peux nous raconter ton long déplacement pour Nancy-Metz …                                                                                                                                                                                                                                     J’avais prévu en début de saison de faire un déplacement à Nancy pour voir jouer mon idole. Et le match de Metz est bien tombé. J’ai alors contacté Alex pour le prévenir et ainsi pour réserver des places. Ainsi ,  le 1er Mars je suis parti a 5h30 du matin. Je suis passé par la Belgique et le Luxembourg. Arrivé au stade vers 12h j’ai été impressionné par le monde qu’il y avait. Je me suis donc garé au McDo car je ne connaissais pas la ville. Quand je suis arrivé au stade , je me rappelle avoir chercher longtemps le guichet pour retirer mes places. J’etais en place présidentielle juste derrière Youssouf Hadji et sa famille. L’ambiance était énorme. Et j’ai vu un Alex très énerve sur le terrain. Apres le match j’ai vu Alex et on a parlé une bonne heure. Avant de reprendre la route et de rentre chez moi vers minuit.

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :