Et au milieu court une civière 



asnlselonfuca

S’il y avait un secteur de jeu où l’équipe de Nancy n’avait aucun problème jusqu’alors, c’était bien au milieu ! Hyper efficace et très talentueuse la paire Guidileye / Aït Bennasser, associée le plus souvent à Benoît Pedretti, faisait des merveilles, à tel point que leur titularisation était quasi systématique. 
C’est pourquoi lorsque le club de Nice s’est lancé sur la piste du jeune Rémi Walter, ni personne ni l’intéressé n’a vu d’un mauvais œil cette transaction. Il y avait là un moyen de gagner financièrement sans trop s’affaiblir sportivement, le jeune international espoir n’étant que très peu utilisé cette saison, juste en dépannage. Oui, mais voilà, lors de ce week-end noir, le sort s’est abattu sournoisement sur le milieu de l’équipe de Nancy. À peine la vente  était elle conclue que, tour à tour, Aït Bennasser et Guidileye se blessaient. Et voilà en une journée, le point fort de…

View original post 57 mots de plus

Publié le 20 janvier 2016, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Et au milieu court une civière 
.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :