Stade

Inauguré le 8 août 1926 sous l’appellation de « Parc des sports du pont d’Essey » (également appelé « Stade de l’Université »), il est rebaptisé en 1968 du nom de l’ancien président du club du FC Nancy, Marcel Picot. Cette même année, il est équipé de projecteurs pour les matchs en nocturne. En 1973, une nouvelle tribune est construite, la tribune Hazotte. Grâce à quelques aménagements dans les virages, le stade peut désormais accueillir 25 000 spectateurs. Le record d’affluence de l’enceinte est de 30 384 spectateurs payants le 16 septembre 1976 à l’occasion du match AS Nancy-Lorraine – AS Saint-Étienne.

Le 23 mai 1988, le stade Marcel Picot accueille le jubilé Platini qui marque la fin de la carrière du prodige nancéien, une foule de personnalités participe à l’évènement. Le stade Marcel Picot devient alors la seule enceinte sportive où ont évolué conjointement trois grands footballeurs du XXe siècle : Maradona, Pelé et Platini.

La rénovation complète du stade a débuté le 18 octobre 1999 pour s’achever en 2003. Lors de la saison 2007-2008, l’AS Nancy-Lorraine permet au stade nancéien de disposer du taux de remplissage le plus élevé des clubs de Ligue 1 français avec 93,3 %. Durant l’été 2010, le stade s’est équipé d’une pelouse artificielle.

Le stade devait accueillir l’Euro 2016, avec un projet d’agrandissement et de modernisation portant sa capacité à 32 000 places assises. Le coût du projet était estimé à environ 70 millions d’euros et les travaux devaient débuter au printemps 2011 et s’achever pour le début de la saison 2013-2014.

Plan du Stade Marcel-Picot

%d blogueurs aiment cette page :